La prime CEE pour faciliter la transition énergétique des entreprises

Les entreprises tiennent un rôle important dans la réalisation de la transition énergétique. En France, elles cumulent jusqu’à 15 % de la consommation énergétique totale. Afin de les inciter à se tourner vers les solutions moins énergivores, divers dispositifs tels que la prime CEE ont été mis en place.

Qu’est-ce que le CEE d’entreprise ?

Le Certificat d’Économie d’Énergie ou CEE d’entreprise fait partie des dispositifs mis en place par l’État pour répondre à des enjeux environnementaux. Il a pour but d’accompagner les entreprises dans la réalisation de travaux qui leur permettent de mieux gérer leur consommation d’énergie.

Sur le long terme, le CEE d’entreprise doit encourager le développement durable, l’emploi d’énergie renouvelable et la réduction de l’émission de gaz à effet de serre et donc la protection de l’environnement. Même s’il est encadré par l’État, le CEE d’entreprise est financé par les « obligés » qui sont les fournisseurs d’énergie tels qu’EDF. Ces obligés doivent inciter leurs clients à réduire leur consommation en réalisant des actions concrètes.

Quels sont les travaux concernés ?

Tous les travaux concernés par la prime CEE sont listés sur des fiches standardisées qui sont éditées par le Ministère de la transition écologique. Généralement, il s’agit de travaux d’isolation ou de travaux thermiques (changement de système de chauffage, climatisation, etc.). Les remplacements d’équipements dans un processus métier en vue de réduire sa consommation de gaz ou d’électricité sont aussi concernés.

 

 

Comment faire appel à la prime CEE ?

La prime CEE peut être demandée par n’importe quelle entreprise ou collectivité sans aucun plafond de revenu. Toutefois, seules les entreprises ayant respecté les conditions d’éligibilité listées sur la fiche d’opération propre à chaque projet peuvent en profiter.

Vous pouvez demander conseil auprès d’un courtier en énergie comme ATOO énergie pour vous conseiller. D’autre part, il est possible d’effectuer la demande de CEE auprès d’un délégataire CEE enregistré sur la liste régulièrement mise à jour par le Ministère de la transition écologique. Le montant attribué lors de chaque demande dépend de divers facteurs tels que la nature du bâtiment concerné et des travaux à effectuer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *