Pourquoi choisir les énergies renouvelables pour le confort thermique de sa maison ?

Faisant l’objet d’une course technologique effrénée, les énergies renouvelables alimentent de vifs débats. Les spécialistes du sujet estiment qu’elles avancent tel un rouleau compresseur. D’autres personnes restent réticentes en soulevant quelques problèmes pour lesquels des solutions ont été trouvées.

Les énergies renouvelables sont rentables

Bien que ses détracteurs affirment le contraire, les énergies renouvelables sont devenues rentables. Elles valent le coup d’investir dans une nouvelle technologie encore en évolution. Le chauffe-eau solaire reste l’exemple le plus connu. Cet appareil coûte son prix, mais l’eau chaude restera gratuite pour au moins deux décennies. Le surcoût de l’installation devrait être amorti au bout de 10 ans. De plus, il y a l’aide des régions ou d’entité d’appui à la transition énergétique. ANAH reste la plus populaire, mais il en existe d’autres. Puis, l’investissement sera aussi allégé grâce aux programmes étatiques tels que la TVA réduite ou l’éco-prêt à taux zéro. Pour leur part, les fournisseurs d’équipements pour les énergies renouvelables proposent une réduction significative aux particuliers disposant des certificats d’économies d’énergie.

Des technologies désormais totalement au point

Actuellement la technologie solaire est l’une des celles qui ont réalisé la plus grande percée. Il est possible de se chauffer gratuitement, du moins en partie. Les fabricants ont mis au point des chaudières mixtes. Elles utilisent les énergies classiques et le solaire en même temps. Grâce à un ballon d’eau chaude, la chaleur captée à partir des rayons du soleil sera diffusée à l’intérieur de la maison. Contrairement à l’électricité ou le gaz qui peut être coupé par les fournisseurs, le soleil reste disponible, même en hiver. Pour la nuit, les batteries solaires sont beaucoup plus performantes qu’il y a 5 ans. Dans le prochain quinquennat, de véritables prouesses technologiques sont attendues. Quoi qu’il en soit, tout le monde met la main à la pâte. Alors, autant suivre le courant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *